Clap de fin

Chers lecteurs, chères lectrices,

*

C’est en ce dernier jour du mois d’août 2014 que nous allons nous séparer. En effet je posterai aujourd’hui le dernier article sur ce blog.

« Anotherdaylight – A Corps à Coeur » – a vu le jour il y a quasiment cinq ans, à peu de jours près. Il restera cependant encore en ligne jusqu’à la fin de l’année, pour tous ceux et toutes celles qui auraient besoin de textes, de photos ou de vidéos. (A la demande générale et pour tous ceux qui encore aujourd’hui découvrent le blog, il restera définitivement en ligne)

Plus d’un million de personnes ont visité le blog durant ces 5 années. Je vous remercie, toutes et tous, pour votre fidélité, vos commentaires, votre sympathie et votre amitié.

Le compte Facebook associé au blog sera lui aussi supprimé prochainement, non sans avoir au préalable donné l’adresse de mon compte personnel, pour ceux et celles qui désireraient rejoindre ma liste d’amiEs.

Une aventure s’achève donc, d’autres naîtront sûrement…

Et pour paraphraser la célèbre béatitude de Michel Audiard, je vous souhaite, amis lecteurs, amies lectrices, de ne jamais oublier de demeurer un peu fêléEs, afin que la lumière passe à travers vous.

Bisous

Loquito

*

ByeByee

*

Et pour ce dernier post,

je vous laisse en compagnie de versets bibliques de la liturgie de ce jour,

la relation amoureuse, version spirituelle :

*

*

Dieu, toi mon Dieu, je te cherche dès l’aurore,

Mon âme a soif de ton amour,

Dieu, toi mon Dieu, je te cherche dès l’aurore,

Quand se lèvera la lumière de ton visage

*

Comme une terre assoiffée et sans eau,

Mon cœur ma chair, après toi soupirent,

Je veux te contempler au sanctuaire de ta présence,

Quand se lèvera la lumière de ton visage

*

Mes lèvres chanteront ta louange dans les siècles

car ton amour est meilleur que la Vie,

Je veux te bénir, à ton nom élever les mains,

Quand se lèvera la lumière de ton visage

*

Quand je songe à toi, dans la nuit sur ma couche,

Au long des veilles, mon âme est en Toi

Toi mon secours, je me presse sous tes ailes

Et je contemple la lumière de ton visage

*

(Chant d’après le Ps. 62)

*

ByeByye*

*Seigneur, tu as voulu me séduire, et je me suis laissé séduire (Jr 20, 7)

*